A qui confions-nous désormais l’éducation de nos enfants ?

Nos parents ont tous quelque chose d’exceptionnel qu’ils ont reçu pendant leur éducation primaire qui est une grammaire et une orthographe irréprochable (mais où est passé la mienne) . Reçu ici sous-entends que cela leur as été transmis par leurs différents INSTITUTEURS lors de leur cycle primaire. De ce qui précède, surgit un autre sous-entendu à savoir que ces enseignants avaient à leur tour reçu un enseignement de base de qualité.

La tendance parue sur les réseaux sociaux qui veut que chacun partage des images de sa vie actuelle avec ses collègues, amis et anciens camarades de classe a récemment marqué mon sens de l’observation. Une ancienne camarade de lycée, devenue institutrice a partagé une photo d’elle pendant une leçon (c’était une leçon d’orthographe). Cela m’as tout de suite fais penser à la qualité des enseignements que notre génération de laquelle naît un nombre sans cesse croissant d’enseignants transmet aux tout petits.

Attention ! Loin de moi l’idée de sous-estimé les compétences de l’ancienne camarade dont je parlais plus haut, encore moins celles des enseignants de notre génération. Au contraire je puis me vanter de connaitre des enseignants de notre tranche d’âge, qui je suis sûre font actuellement un merveilleux travail sur le terrain. J’en connais de tellement bon que j’ai presque envie de les mentionner ici. Ce n’est pas la peine car ils et elles se reconnaitront dans ce propos.

Lors d’une conversation avec une amie à moi qui est à présent enseignante d’anglais, elle m’a laissée entendre qu’elle travaillait sur internet question de voir comment les pays Anglo-saxons préparent des épreuves types examens pour leurs lycéens. Il était surtout question pour elle d’ajouter une touche de modernité à sa manière d’enseigner. C’est à ce moment que j’ai réalisée la chance qu’a la prochaine génération d’être enseigner par une « génération androïde ».

J’imagine pour eux le bonheur que ce sera d’échapper à l’enseignant d’Histoire et Géographie qui nous dictait des leçons depuis un cahier double ligne dont l’âge restait à déterminé. La vieillesse du cahier était dira-t-on symbole de l’héritage que l’enseignant nous transmettait. Il s’agit souvent des sujets tels que, la Chine impériale ou alors le partage du gâteau chinois. Nous y avons tous eu droit en classe de troisième pourtant j’attends de rencontrer un chinois qui sait clairement que l’Afrique n’est pas un pays.

Réflexion faite, notre génération est une mixture de l’éducation classico-moderne avec une touche de nouvelle technologie et de mondialisation. Le savoir s’est mis à notre disposition et nous avons désormais le droit de choisir ce que nous tenons pour vrai. Nous avons la possibilité de vérifier nos informations sans quoi on se fait censurer par quelqu’un de plus averti.

Avec tous ces atouts, il est clair que les enseignants de cette génération ont ce qu’il faut pour produire un enseignement de qualité. Je suis convaincu qu’ils capitaliseront sur le bon côté des NTIC et sauront faire la part des choses. Alors il y a aucune inquiétude à se faire notre progéniture est entre de bonnes mains.

Merci d’avoir pris le temps de me lire, rendez-vous bientôt et en attendant demeurez #FLY#FirstLuvYurself#FLY

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s