Découvrons « l’art de partager un mari » dans WALAANDE, Roman.

La romancière dans un style littéraire à ne pas piquer les hannetons, nous fait un tableau clair de la vie des « épouses du sahel » comme elle dit. Des femmes qui ne bénéficient d’aucune considération de la part de la société. Elles sont nées pour être des filles obéissantes pour leurs pères d’abord, puis des épouses dociles et soumises pour leur maris. Filles, épouses et mères sont les seuls statuts qu’on leur reconnait et attribue sans hésiter. Découvrons ensemble avec les héroïnes de Djaïli Amadou Amal, l’art de partager un mari.

Walaande, c’est l’histoire de quatre femmes dont le destin s’est croisé sur un seul et même époux. Elles partagent toutes le même quotidien saupoudré de scènes de jalousie, de complot de méchanceté entre coépouses, de mariage arrangés entre cousins et cousines. La vie suit un cours fatal qui veut que, les mères ont été mariées très jeunes à Alhadji Oumarou un commerçant parti de rien mais aujourd’hui à la tête d’un petit empire commercial.

Elles sont seules au départ puis deux, trois voire quatre, qui est la limite fixé par les Saintes Ecritures. Elles n’ont pas vraiment eu de vie jusqu’ici, car élevé pour devenir de bonnes épouses. A présent elles s’y attèlent en apprenant à leurs filles à faire de même quand le moment sera venu. Seulement, les jeunes qui se réclament d’une génération d’illuminée parviennent tant bien que mal à rompre avec la tradition des mariages forcés, des mariages cousins cousines. Cette rupture marque un nouveau départ pour Alhadji Oumarou qui dans la foulé a perdu une de ses filles et a failli perdre ses quatre épouses.

Ce drame lui aura servi de leçon, à lui ainsi qu’à ces hommes du sahel. Après le roman de Djaïli Amadou Amal, ils auront compris qu’un simple « je te répudie » ne peut pas vouloir dire je ne t’aime plus. Une tentative très réussie de lever le voile sur les réalités de son entourage, Walaande est le premier roman de l’écrivaine camerounaise Djaïli Amadou Amal. La deuxième édition dont il est question ici, a été publiée en 2015 aux éditions Proximité. C’est un voyage littéraire de 148 pages dans un ménage à quatre épouses et plusieurs enfants que vous ne voulez certainement pas manquez !

Merci d’avoir pris le temps de me lire, rendez-vous bientôt et en attendant demeurez #FLY#FirstLuvYurself#FLY

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s